Hydratation pour la pratique du vtt

Bien s'hydrater pour pratiquer le vélo vtt.


L’hydratation : Un sujet qui paraît bien évident mais on ne peut plus important !

C’est bien joli d’avoir une tête et des muscles, encore faut-il les faire marcher. L’eau c’est l’huile qui lubrifie le corps, le carburant INDISPENSABLE à son fonctionnement. Sans cet apport, ça peut faire mal…!

Tout d’abord il faut savoir que de l’eau on en perd tout le temps, même quand on ne fait absolument rien. Le simple fait de respirer nous fait perdre de l’eau. En moyenne un corps humain perd 2 à 3 Litres d’eau par jour. Sachant que notre corps est composé à 70% d’eau et que le cerveau lui en est composé à 90%, on comprend bien que la perte d’eau puisse engendrer quelques problèmes… Pas de panique, la solution est enfantine : BOIRE et MANGER. Grâce à cela notre corps s’autorégule. Là ou ça peut se gâter c’est quand on enfourche le VTT ou que l’on enfile ses chaussures de rando.

Rien d’étonnant, le sport ça fait transpirer et donc ça fait perdre beaucoup d’eau (quel scoop me direz-vous !).

Seul bémol c’est que le corps humain le supporte mal. Cela peut entrainer : tendinites, calculs rénaux, troubles digestifs, troubles de la vision, malaises... !

De plus, pour les (futurs) grands sportifs, il faut savoir que 1% de pertes hydriques du corps = une perte de 10% des performances. Donc : A VOS GOURDES !

Conseils :

Avant un effort : boire 2 jours avant 2 à 3 Litres d’eau.

- de l’eau plate 2h avant l’effort.

Pendant l’effort : boire 2 à 3 gorgées toutes les 20 minutes environs.

- boire des boissons isotoniques (voir définition plus bas)

Après l’effort : boire à distance des repas

- pas d’alcool

- ne pas fumer (oui, c’est possible)

Comment reconnaître une déshydratation :

Une sensation de froid, chair de poule, une baisse d’énergie, épuisement, crampes, troubles de la vision, vomissements, diarrhées

Si ses symptômes apparaissent c’est que c’est déjà trop tard ! La meilleure chose à faire c’est de s’arrêter avant que votre corps vous arrête.

Une boisson Isotonique Quésaco ?

Pour ne pas jouer les grands scientifiques, une boisson isotonique est une boisson qui va favoriser l’absorption des molécules d’eau par votre corps. En effet elle a été composé de façon à ce que sa densité soit quasiment la même que le plasma (notre sang). Ceci évite à notre corps une perte d’énergie pour transformer et transporter l’eau jusqu’aux muscles. Une eau du robinet ou de source peut, lors d’un effort long et intense, entraîner une déshydratation.

Bien évidement si vous n’avez pas de boissons isotoniques, buvez de l’eau, c’est mieux que de ne rien boire du tout !

Le coin recettes :

Voici une petite astuce pour faire sa propre boisson isotonique :

Pour un effort de 2h maximum :

- 30 à 70g de sucre dans une tasse de thé (mettre moins de sucre en été)

- complété la gourde, camelbak avec de l’eau

- ajouter une pincée de sel

A consommer dans les 24h.

Pour un effort de plus de 2h :

  • 30 à 40g de MALTODEXTRINE (en vente en magasins spécialisés) dans 1L de thé

  • ajouter 30 à 70g de sucre

  • toujours une petite pincée de sel

A consommer aussi dans les 24h

Vous trouverez les boissons isotoniques dans les magasins de sports : Decathlon, Intersport, Go Sport...

Si vous n’êtes pas sûr de vous, demandez à un vendeur, il se fera une joie de vous répondre.

Les commentaires sont fermés.